La collection d'art contemporain de la Ville de Saint-Pierre  

Une fenêtre sur l'histoire des arts  

L'intérêt majeur du fonds municipal réside dans sa collection d'art contemporain : elle comporte en effet une cinquantaine d'oeuvres d'artistes de renommée nationale ou internationale (Errò, Velickovic, Udo, François Martin, Arnal, Kermarrec, Klasen, Jaccard, Rancillac, Vila, Weiss, Dietman pour les plus connus. Di Rosa, Dugain, Bouillé, Hastaire... pour les moins connus). Pour la plupart créées au cours de résidences à La Galerie Vincent, ces oeuvres ont été achetées à entre 1988 et 1996 et sont en résonnance esthétique avec d'autres oeuvres des collections publiques de l'île (l'Artothèque, le FRAC) qui ont également fait des achats à la galerie Vincent sur la même période.

Sur le plan pédagogique, ces oeuvres permettent d'appréhender divers courants de l'histoire de l'art contemporain, auxquels les artistes de la collection sont directement ou indirectement affiliés : La nouvelle figuration (France 1960-1979), la figuration libre (France, années 80), le Nouveau Réalisme (France 1960 – 1963), Fluxus (Etats-Unis, 1961), Land-Art – Earth Art (Etats-Unis, fin années 60 – Europe, début années 70) etc.

D'autre part, elle comporte quelques oeuvres d'artistes réunionnais reconnus, qui donnent un aperçu de l'art qui se crée chez nous : Jean-Luc Gigan, Gilbert Clain, Eric Pongérard (oeuvres au FRAC et à l'Artothèque), Jean-Bernard Grondin, Alix Pothin, Jean Bénard, Henri Maillot, Déborah Roubane, Katryn Libbrecht (Oeuvres à l'Artothèque).




2010 : la relance de la politique d'acquisition

A la faveur du projet de Centre d'arts plastiques et visuels porté par la Ville de Saint-Pierre, la politique d'acquisition a été relancée. Avec pour objectif principal de soutenir la création actuelle, les dernières acquisitions visent l'enrichissement de la collection par des achats à des artistes engagés dans une démarche de recherche et d'expérimentation.

Les dernières acquistions, effectuées en 2010 et 2011, proposent ainsi d'ouvrir un panorama élargi sur la création actuelle à La Réunion, dans l'Océan Indien et ailleurs. De Wilhiam Zitte à Catherine Boyer, Stéphanie Hoareau, Stéphane Kenkle, François Giraud, Alain Noël, Myriam Omar Awadi, Yohann Quëland de Saint-Pern, Christian Jalma, François Louis Athénas, Leila Decomble, Jean Bénard, Charly Lesquelin, Emilie Colo, Mathilde Claude-Marty, Joël Andrianomerisoa, Thierry Fontaine... Les disciplines concernées par les achats couvrent désormais un large spectre : peinture, sculpture, photographies, arts graphiques (dessin, gravure...), installations, arts numériques (photo, vidéo...) etc...




"ACTION COMMUNE MONDIALE"...

Un des points forts de la collection réside dans la commande publique passée par la ville à la fin des années 90 à Erik Dietman, artiste de renommée internationale né en Suède en 1937 et mort à Paris en 2002. Ce sculpteur, peintre et dessinateur suédois, proche de l'esprit Fluxus et du Nouveau Réalisme, mêlant dans ses oeuvres dérision, jeux de mots et matériaux divers, est venu en résidence à trois reprises à la Galerie Vincent : en 1996 et 1997, dans le cadre de la convention Arts Plastiques entre l'Etat et la ville de Saint-Pierre, puis en 1999. La mise en œuvre de cette commande publique, qui n'a jusqu'à présent pas réussi à s'implanter sur le territoire de la ville, est actuellement une des priorités de la municipalité.