1.2. IATA

A la fin de la première guerre mondiale, les quelques compagnies existant en Europe ont compris qu’elles avaient besoin de s’associer pour pouvoir fonctionner correctement.

En août 1919, lors d’une conférence à La Haye aux Pays-Bas, six compagnies Européennes se sont groupées au sein d’une association IATA (International Air Traffic Association).

Le but de l’association était d’aider les transporteurs à

  • standardiser leur travail administratif,

  • comparer leurs procédures techniques,

  • définir des règles communes concernant les indemnisations en cas de blessures ou décès de passagers et remboursements en cas de d’avaries ou perte de bagages.

Cette association est l’ancêtre de l’actuelle IATA (International Air Transport Association) créée en 1945 à La Havane, dont le siège social actuel est à Montréal.

IATA regroupe 240 membres de 126 pays et joue toujours un rôle de premier plan dans le Transport Aérien. Il est important de noter que la quasi-totalité des compagnies aériennes, même celles qui n’en sont pas membres observent ses règles et recommandations.