Imprimer

Baloji + mounawar

Baloji +  Mounawar (Musique du monde) ||  Vendredi 26 avril  ||  21h  ||  12€ ou 20€ ||   ||  le Kervéguen

BalojiBaloji est un poète, compositeur-chanteur-beatmaker, scénariste, acteur et performer, vidéaste et styliste...


Après la sortie de son premier album « Impala Hôtel » (2008), sa version de standards congolais revisités « Kinshasa Succursale » (2011) a été récompensée de 4 étoiles par différents médias (New-York Time, The Guardian, El País, Les Inrocks, ...) et après plus de 200 concerts dans le monde entier, Baloji est de retour avec un nouvel EP. Sa musique est à la croisée des chemins de la musique africaine, du rap, d’une certaine pop française, de la musique afro-américaine (la soul, le funk, le jazz) mêlée à la culture hip- hop, le sample et l’électro (transe et deep house), qui puise ses racines en partie dans la région de la Belgique où Baloji a gran- di. Baloji signifie «l’homme de science» en swahili, mais pendant la période coloniale, cette définition a évolué vers «l’homme des sciences occultes et de la sorcellerie». En plaçant sa résilience au centre de son travail, Baloji réconcilie toutes ces influences pour enrichir ses projets créatifs.

Mounawar (1ère partie) :

Mounawar Curieux de nature, Mounawar n’a aucun interdit musical et s’ouvre à toutes les musiques du monde. Nourri des expres- sions traditionnelles telles que le Twarab et le M’godro, qui lui donnent sa singularité et son grand sens de l’improvisation, il se laisse porter aussi par les sons de grands artistes amenés aux Comores via les ondes. Il poursuit sans relâches différentes pistes mêlant la puissance et l’amplitude de sa voix singulière, ses paroles poétiques ou engagées à une musique qui tisse des rythmes ternaires ou binaires dont les méandres embarquent l’auditoire à l’autre bout de la planète... !
Auteur, compositeur et interprète, il publie son premier album Sawa en 2012 et prépare actuellement son second. Sa présence scénique, riche d’une carrière théâtrale et cinématographique, lui permet d’acquérir une grande aisance et une souplesse in- comparable. Doté d’un sens de l’improvisation, il prend le public sous son aile et l’emmène voyager dans des mélodies « musiques du monde », tantôt soul, tantôt funk, tantôt pop-rock, tantôt afro-beat, tantôt twarab et dans des langues tantôt comorienne, tantôt française, tantôt créole, tantôt inventée de toutes pièces. 


w-aimenoutfacebook 

Enregistrer