Imprimer

Chocolat Blues

Mardi 3 septembre / 9h30 (Scolaires) / 20h (tout public) / 10€ - 6€ / au théâtre de Pierrefonds / Les Petits Ruisseaux + le collectif Daja

 

 

 

Nous sommes en 1886 et le jeune Raphaël, né esclave à Cuba, est revendu à un marchand portugais ; de fuite en révolte, il traverse l’Europe, homme de tous les métiers à qui on dénie son humanité. Devenu danseur dans un bar, on le surnomme « Chocolat », objet de dérision, comparé à un primate ; mais, artiste différent et formidablement doué, il suscite le paradoxe d’une arrogance dédaigneuse et curieuse, mêlant dégoût et admiration. On repère son talent et Paris le consacrera dans des nuits de délire et de faux honneur, avant de le trahir, de l’oublier et de le rendre à l’anonymat, à son dénuement premier : la mode bannit cruellement les idoles qui ne règnent que le temps d’une lumière factice.

 

 

Spectacle hommage qui invite à une réflexion sur le Temps de même que sur la notion de Progrès, toujours entachés par d’absurdes et inhumaines discriminations. Chocolat a su faire du « handicap » de sa couleur de peau au XIXème siècle et du mépris des spectateurs épris cependant de toute snob nouveauté, une lutte contre le préjugé ; éclair de génie qui le piège et le renvoie à la malédiction d’être né « noir ». « Chocolat Blues » manie marionnettes, pantomime et technologie pour une comédie particulière qui donne un visage magnifique et inoubliable à la tragédie des origines.

 

Tout public

durée 45mn

Mise en scène : Isa Armand 

Comédiens : Gora diakhaté

Hip-Hop : Hervé Sika

Textes et voix : Gérard Noiriel

Création Lumières : Moh Aroussi

 

Réalisation Scénique : Martine Derrièr