Imprimer

atelier teat de Saint-Pierre

Des nouvelles de l'Atelier Teat de Saint-Pierre

 

L'Atelier Teat de St-Pierre a continué à réfléchir pendant le confinement, et vous propose des extraits de son prochain spectacle PAROLES DE CONFINE(E)S, qui sera joué fin 2020.

Extrait : 

Hermine : « Personnellement cette crise m’apporte du repos, face à nos vies bien souvent trop speed »

Olga : «  L’HUMANITE DOIT CHANGER SON HYGIENE DE VIE : prendre soin de la planète, comme on doit prendre soin de son propre corps, vivre en harmonie avec la planète, comme on doit vivre en harmonie avec soi-même. Une nouvelle ère s’offre à nous, les prises de consciences se multiplient ! »

Lucie : «  Je crois qu'en cette période, les choses simples du quotidien me font beaucoup de bien. Je prends beaucoup de plaisir à prendre une douche, à cuisiner, à manger. »

Yannick : « « Les médias, les éditorialistes les intellectuels dans une grande majorité nous asservissent plus qu'ils devraient nous éveiller. Ils prennent même plaisir à développer la haine de son prochain, à faire naître la division. »

Victoria : « La révélation que j'ai eu, est la suivante: je comptais beaucoup sur les autres quitte à me conformer et m'oublier moi-même ce que je vais drastiquement changer. »

Emilie : « Pourquoi se sent-on vaguement coupable quand on dit à quel point on est heureux et qu'on aime la vie ? sans doute parce qu'au fond de moi, je sais que certains vont vibrer en résonance avec mes propos et que d'autres peuvent être choqués ( genre, Oh ! C'est la crise, t'as pas honte d'être heureuse alors que des gens meurent ?!! ). Big news les gars : tous les gens meurent, vous aussi !! Ce n'est pas parce que j'ai une confiance indéfectible en la vie que l'on peut me juger inconséquente, bien au contraire. »

Juliette : «  Maintenant que les gens ont enfin réalisé qu'on se faisait enfler depuis des dizaines et des dizaines d'années, que le monde part en vrille, que l'écologie est une priorité, ainsi que la solidarité et le retour à la simplicité... est ce qu'on va enfin se bouger le train et faire en sorte que cela change ? »

Véronique : «  La nature nous dit merci en ce moment car elle peut respirer et vivre en paix. »