Imprimer

Les damnés de Tromelin

Samedi 2 octobre // 20h //  Théâtre Lucet Langenier // Cie Noujou

Tarif plein : 10 euros  --  Tarif réduit : 6 euros  // Drame musical Conté // à partir de 14 ans

 

L’Histoire se construit sur le crime et le sang : autant de barbaries, de génocides et d’abominations.

La compagnie Noujou se penche sur cette inhumanité et donne une voix aux anonymes sacrifiés par la démesure de pouvoirs iniques. Le drame musical « Les Damnés de Tromelin » relate un fait terrible : la déportation au XVIIIème siècle de 80 personnes originaires de Madagascar, leur débarquement dans l’île de Tromelin et l’horreur impensable de leur abandon sur cette terre exiguë, hostile et désertique. La puissance des mots et l’expressivité de la musique décrivent cette effroyable exaction. Et le personnage de Moïse, descendant des « Oubliés de Tromelin », s’incarne en cri de souffrance : on l’a nié jusque dans ses racines ancestrales. La scène est âpre, difficile, combattante : le propos est engagé et, au-delà de la revendication, Moïse demande réparation. Incontournable spectacle qui renvoie au devoir de mémoire.

 

 

Durée : 60 minutes

Public : à partir de 14 ans

SUR SCÈNE :

Daniel HOARAU, conteur-comédien, mise en scène

Benjamin CLÉMENT, création musicale

Julie KOO SEEN LIN, création lumières, création décor

AUTOUR DE LA SCÈNE :

Jean-Hugues HOARAU, auteur, aide à la mise en scène

Stéphane THOMAS, aide à la mise en scène

REGARD EXTÉRIEUR : Didier Ibao

REMERCIEMENTS : La Cité des Arts, la Fondation pour la Mémoire de l’Esclavage